🔒 Mise en Confidentialité des Données / Sécurisation de l’Infrastructure

En adoptant des approches de mise en confidentialité des données telles que le chiffrement de bout en bout, la fragmentation et la tokenisation, les entreprises peuvent répondre aux exigences de conformité et garantir la confidentialité des informations personnelles et sensibles de leurs clients et collaborateurs.

Quelle approche choisir pour protéger vos informations sensibles ?

Dans un environnement numérique de plus en plus exposé aux cybermenaces, la protection des données sensibles est devenue une priorité absolue pour les entreprises. Deux approches majeures se démarquent dans la lutte pour renforcer la sécurité des informations : la mise en confidentialité des données et la sécurisation de l’infrastructure. Dans cet article, nous comparerons ces deux stratégies de sécurité en mettant l’accent sur le chiffrement de bout en bout (E2E), la fragmentation et la tokenisation en tant que solutions de mise en confidentialité des données, par opposition aux méthodes traditionnelles de sécurisation de l’infrastructure, telles que les VPN, les serveurs HDS et les Firewalls.

La mise en confidentialité des données joue un rôle essentiel dans la conformité aux normes de sécurité et de protection des données. Dans un contexte réglementaire de plus en plus strict, les entreprises sont soumises à des lois et des réglementations exigeantes concernant la confidentialité et la sécurité des informations. Par exemple, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe, la Loi sur la confidentialité des renseignements personnels et les dossiers électroniques de santé (HIPAA) aux États-Unis, et d’autres réglementations spécifiques à certains secteurs imposent des obligations strictes en matière de protection des données.

En adoptant des approches de mise en confidentialité des données telles que le chiffrement de bout en bout, la fragmentation et la tokenisation, les entreprises peuvent répondre aux exigences de conformité et garantir la confidentialité des informations personnelles et sensibles de leurs clients et collaborateurs. Ces mesures de sécurité avancées démontrent un engagement envers la protection des données et renforcent la confiance des clients, des partenaires commerciaux et des autorités de régulation.

L’une des principales différences entre la mise en confidentialité des données et la sécurisation de l’infrastructure réside dans leur approche. Alors que la sécurisation de l’infrastructure se concentre sur la prévention des intrusions et la protection des périmètres, la mise en confidentialité des données se focalise sur la protection des informations sensibles elles-mêmes. Le chiffrement de bout en bout, la fragmentation et la tokenisation offrent une confidentialité granulaire et continuent des données, garantissant leur protection même en cas de violation de la sécurité de l’infrastructure. En revanche, les méthodes traditionnelles de sécurisation de l’infrastructure peuvent être contournées si les cyberattaquants parviennent à contourner les périmètres de sécurité.

Selon une étude récente de Cybersecurity Ventures, les solutions de mise en confidentialité des données, notamment le chiffrement de bout en bout, connaissent une adoption en croissance rapide. D’ici 2025, le marché du chiffrement devrait atteindre une valeur de 29,9 milliards de dollars, témoignant de l’importance croissante accordée à la protection des informations sensibles.

Il est essentiel de souligner que les cyberattaques deviennent de plus en plus sophistiquées et complexes. Selon une étude récente de ANSSI – Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, les attaques ciblant les entreprises ont augmenté de 57 % au cours des deux dernières années. Face à cette évolution, il est crucial de mettre en place des stratégies de sécurité avancées pour protéger les informations sensibles.

Dans un paysage numérique en constante évolution, la mise en confidentialité des données émerge comme une approche privilégiée pour protéger les informations sensibles. Comparée à la sécurisation de l’infrastructure, qui se concentre sur la protection du réseau et des serveurs, la mise en confidentialité des données offre une sécurité granulaire et ininterrompue pour les données elles-mêmes. Le chiffrement de bout en bout, la fragmentation et la tokenisation sont autant de solutions puissantes pour assurer la confidentialité des informations, même en cas de violation de la sécurité de l’infrastructure. Ainsi, en adoptant ces approches de mise en confidentialité des données, vous renforcez la protection de vos informations sensibles et consolidez votre posture de sécurité globale.

LinkedIn

Don’t Stop Here

More To Explore

Lagertha sur BFM tech&co

La France a de belles entreprises Cyber. Interrogés au micro de Frédéric Simottel, les co-fondateurs de Lagertha et Leviia ont échangés leurs analyse économique des

Read More »
Retour en haut