Cybermenace dans les établissements hospitaliers : comment éviter le pire ?

Dans l’univers complexe de la cybersécurité, le triptyque essentiel à toute discussion sur la protection des données est la garantie de leur DISPONIBILITÉ, CONFIDENTIALITÉ et INTÉGRITÉ. En plongeant dans ces trois piliers, nous pouvons mieux comprendre comment les préserver, en particulier dans le contexte critique d’un hôpital faisant face à une cyberattaque.

En cas de cyberattaque, l’établissement se trouve inévitablement placé en « cyberconfinement » : coupant tous les accès télécommunication (internet mais parfois également fax et téléphone) afin d’éviter une fuite massive des données. Cette mesure, bien que cruciale du côté cyber, peut se révéler être un désastre du point de vue de l’accès aux soins.

La Disponibilité des données : Une nécessité cruciale

La question fondamentale que doit se poser le chef d’Etablissement et le responsable informatique est de savoir si sa structure informatique intègre un système de sauvegarde lui permettant de récupérer rapidement ses données en cas de problèmes majeurs (panne réseau, cyberattaque, erreur humaine, …)

Lorsqu’un hôpital est confronté à une cyberattaque, la disponibilité immédiate des données critiques peut faire la différence entre la vie et la mort. Un système de sauvegarde robuste et bien planifié devient alors un bouclier vital, assurant la continuité des opérations médicales même en cas d’incident majeur. En effet, en cas de cyberconfinement, l’accès aux informations médicales essentielles peut être gravement restreint, impactant directement la capacité de l’établissement à fournir des soins opportuns et efficaces.

Une infrastructure Cloud permet de prévoir des système redondants avec des sauvegardes « à chaud » (permettant de récupérer instantanément une copie de ses données (en cas de défait sur le réseau) et des sauvegardes « à froid » (toutes les 2h-4h-6h… ) permettant de récupérer des Backup exempt de Malware en cas d’intrusion et en ne perdant que quelques heures d’activité.

Pour garantir une restauration rapide du service, une stratégie de backup efficace est essentielle. Les sauvegardes régulières des données critiques permettent une récupération rapide en cas d’incident. Ces backups doivent être stockés de manière sécurisée et testés régulièrement pour s’assurer de leur fonctionnement optimal en cas de besoin.

La Confidentialité : Un impératif légal et stratégique

Le deuxième volet du triptyque se concentre sur la confidentialité des données. Il est crucial de se demander quel niveau de confidentialité ces données requièrent. Est-ce une obligation légale ou stratégique de les protéger ?

Dans le contexte hospitalier, la confidentialité des données médicales est non seulement un devoir éthique envers les patients, mais elle est également protégée par des réglementations strictes. Garantir la confidentialité signifie mettre en place des protocoles de sécurité avancés, des accès restreints et des mesures de chiffrement pour éviter tout accès non autorisé.

Pour assurer cette confidentialité, le chiffrement des données en transit et au repos devient une ligne de défense essentielle. Le chiffrement en transit garantit que les données sont sécurisées lors de leur déplacement d’un point à un autre, tandis que le chiffrement au repos assure leur sécurité lorsqu’elles sont stockées.

De plus, une gestion fine des niveaux d’habilitation est cruciale. En restreignant les accès à des personnes autorisées uniquement et en définissant clairement les niveaux d’autorisation, on peut circonscrire le périmètre des accès, limitant ainsi les risques en cas d’attaque.

Une infrastructure intégrant du chiffrement de bout-en-bout permet de rendre inutilisable les données et donc de rendre caduc le risque de ransomware. Avec un système comme celui-ci, aucun cyber confinement ne serait nécessaire.

L’Intégrité : La garantie que les données n’ont pas été altérées

Le dernier pilier de ce triptyque concerne l’intégrité des données. Comment peut-on assurer la traçabilité des accès à nos bases de données et la préservation de l’intégrité des données pour être certain qu’elles n’ont pas été modifiées (malicieusement, par négligence, …) ?

Dans le scénario critique d’une cyberattaque contre un hôpital, la garantie de l’intégrité des données devient une priorité absolue. Des solutions de surveillance en temps réel, des journaux d’audit et des mécanismes de détection d’anomalies sont des alliés indispensables pour identifier toute tentative de modification non autorisée.

Conclusion : Une cybersécurité robuste pour des soins de santé ininterrompus

En conclusion, la garantie de la Disponibilité, Confidentialité et Intégrité des données forme le triptyque gagnant de la cybersécurité. Dans le contexte sensible d’un hôpital faisant face à une cyberattaque, ces principes deviennent les piliers inébranlables assurant des soins de santé ininterrompus et la protection des données médicales sensibles. Une approche stratégique et proactive dans la mise en œuvre de ces principes devient donc essentielle pour faire face aux défis complexes de la cybersécurité.

LinkedIn

Don’t Stop Here

More To Explore

Lagertha sur BFM tech&co

La France a de belles entreprises Cyber. Interrogés au micro de Frédéric Simottel, les co-fondateurs de Lagertha et Leviia ont échangés leurs analyse économique des

Read More »
Retour en haut